Le patrimoine en pierre sèche

Cette architecture populaire est un marqueur des paysages du sud de la France et notamment du territoire du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée.

Les paysages en pierre sèche sont essentiellement liés à des vagues de conquêtes agricoles et plus particulièrement aux grands travaux d’aménagements des XVIIIe et XIXe siècle. Les agriculteurs défricheurs de cette période en quête de terres vacantes à cultiver et désireux d’accéder à la propriété ont sculpté, structuré les paysages avec les constructions en pierre sèche.

Ce patrimoine a été abandonné pendant de longues années mais depuis quelques temps, les élus et les habitants du territoire manifestent un attachement réel à la sauvegarde et à la valorisation de ce bâti.

Formations « Pierre sèche » : demandez le programme !

Le PNR répond aux demandes des communes ou d’autres collectivités territoriales en organisant des stages de formation pour les technique de construction en pierre sèche.

L’encadrement est assuré par Guillaume Sales, formateur et responsable « travaux espaces naturels » au PNRde la Narbonnaise en Méditerranée. Cette formation est ouverte à toutes personnes désireuses de s’initier à ce procédé.

(coût : 5 euros/personne)

Cette architecture populaire est un marqueur des paysages du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée.
Partager cet article : Facebook Twitter Google+