Trois ans de contrat de route pour les paysages de la RD6009 : de nombreux résultats bien visibles

Le contrat de route en faveur des paysages perçus depuis la RD 6009 avance bon train, les actions sont nombreuses et visibles. Le lundi 9 juillet, les acteurs concernés ont fait ensemble un point d’étape.

Située entre étang et massif, dans le piémont des Corbières, la RD 6009 traverse le Parc naturel régional du nord au sud. Empruntée par près de 10 millions d’usagers tous les ans, elle constitue une vitrine du territoire pour les visiteurs et le cadre de vie des habitants. Mais, cette partie du territoire du Parc souffrait d’un déficit de reconnaissance, d’entretien et de valorisation de ses paysages, d’absence de dispositifs de préservation ou de gestion collective.

Le Président du Parc, Bernard Devic, les communes et les acteurs concernés par la RD 6009, ont exprimé la volonté d’améliorer collectivement la qualité de ces paysages « vitrines ».  En 2015, ils ont engagé un contrat de route pour mettre en œuvre de nombreuses actions en faveur de ces paysages.

État d’avancement 2018 du Contrat de route

Chaque année, l’État, le Département, la Région, les professionnels, le Parc et les communes se réunissent pour aborder l’état d’avancement des actions mises en œuvre en faveur de ces paysages.

Parmi les principales nouveautés de l’année 2018, nous pouvons citer :

  • les travaux de réhabilitation des délaissés routiers, amélioration de la gestion des déchets (aires de repos et fossés), plantations d’arbres d’alignement et de plantes couvre-sol, amélioration de carrefours (à Peyriac-de-Mer) par le Département,
  • la suppression de 190 panneaux d’affichage publicitaire illégaux sur les axes adjacents à la RD6009 (procédures menées par la DDTM). En 2017, 167 panneaux avaient été supprimés le long de la RD6009,
  • l’implantation de signalisation d’information locale (SIL) pour signaler les lieux d’activités
  • finalisation du schéma directeur de signalisation touristique permettant notamment la signalisation d’itinéraires thématiques touristiques, par le Département,
  • 2 nouveaux dispositifs d’aide : aide financière de la part de la Région Occitanie pour la restauration paysagère d’espaces dégradés et aide pour la plantation de haies champêtres proposée par Arbres & Paysages 11, les pépinières départementales et la Région Occitanie,
  • encadrements de plusieurs formations pour la restauration de murets en pierre sèche par le Parc,
  • la cave coopérative de Leucate et les caves Rocbère mènent deux démarches visant la remise en culture des friches (280 ha de friches d’intérêt identifiés par la cave de Leucate),
  • chantier participatif de nettoyage des fossés organisé par la mairie de Fitou, démarche engagée par la mairie de Bages pour faire supprimer la ruine des « 3 frisés », information des professionnels implantés le long de la route quant à la qualité paysagère des abords de leurs bâtiments par le Parc et la mairie de Roquefort,
  • SUEZ recyclage et valorisation a finalisé la végétalisation de Lambert 2
  • Enedis s’engage à réduire l’impact paysagers des lignes et postes électriques,
  • le Parc finalise le cahier technique de l’urbanisme dans le Parc, pour prendre en compte le paysage dans les documents d’urbanisme.
Partager cet article : Facebook Twitter Google+