Des nichoirs à mésanges pour équilibrer la présence de chenilles processionnaires

Le Parc naturel régional de la Narbonnaise souhaite lutter contre la prolifération des chenilles de façon raisonnée et la plus neutre possible pour notre environnement. A cet effet, le Parc naturel engage une action intercommunale et met à disposition de ses 21 communes, des nichoirs à mésanges et des éco-pièges.

Pourquoi installer des nichoirs à mésange ?

La Chenille processionnaire du Pin occasionne des dégâts au sein de nos espaces publics et naturels : défoliation par la consommation des aiguilles des pins d’Alep et parasols, et des risques sanitaires non négligeables : poils extrêmement urticants pour humains et animaux domestiques.

Les mésanges se nourrissent de chenilles processionnaires et peuvent donc nous aider à lutter contre ce problème grandissant. Il s’agit ici de réguler la prolifération des chenilles et de participer à l’équilibre fragile de notre biodiversité.

Une présentation aux scolaires de la Narbonnaise

A ce jour, les classes de Vinassan, Armissan, Fleury, la Palme, Fitou, Sigean, Leucate, Caves assistent à l’installation des nichoirs par les services techniques de la commune. En amont, la classe bénéficie d’une intervention du Parc naturel sur l’impact de cette chenille sur les Pins, son cycle de développement et les moyens naturels de prévention et de lutte.

Par la suite, la classe pourra effectuer un suivi et une observation de l’occupation des nichoirs avec la mise en place d’un petit reportage photo.

Plus d’infos :
Marie DEWEIRDER
Chargée de mission Éducation au territoire
[email protected]

Partager cet article : Facebook Twitter Google+