Mise en protection des sternes sur la plage des chalets à Gruissan

L’équipe du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, la commune de Gruissan et les élèves du Lycée Martin Luther King installent un enclos de protection autour de la colonie de Sternes naines le mercredi 17 avril à 9h30 sur la plage des chalets à Gruissan.

Chaque année depuis environ 10 ans, des Sternes naines, ces oiseaux migrateurs aussi appelés hirondelles de mer, choisissent la plage des Chalets pour installer leurs nids à même le sable. L’année dernière, on comptait 30 couples. Compte tenu de la rareté de cette espèce et de la vulnérabilité des œufs et oisillons sur une plage si fréquentée, le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée va installer une clôture de protection permettant de limiter les intrusions par des prédateurs terrestres (chiens, …) et des panneaux d’information pour expliquer les raisons de ce dispositif inhabituel installé sur la plage. Un arrêté municipal interdisant la pénétration des personnes dans l’enclos a aussi été pris par la commune afin de dissuader d’éventuels curieux de s’approcher des oiseaux – ce qui entrainerait systématiquement le fuite des nicheurs.

La Sterne naine

La Sterne naine, espèce protégée dont les populations sont en déclin en Europe, arrive sur nos côtes au printemps après avoir parcouru des dizaines de milliers de kilomètres depuis l’Afrique où elle a passé l’hiver. De mai à juillet, elle parade puis forme des colonies sur des plages ou des îlots, où elle pond ses œufs dans une petite dépression de sable.

En milieu naturel où il ne faut se protéger que de la prédation, la Sterne est bien lotie : ses œufs et ses petits sont d’un mimétisme confondant avec le sable. Mais sur une plage urbaine comme celle des Chalets, le risque d’être piétiné est réel ! Le passage de personnes ou de chiens au milieu de la colonie, s’il est répété, peut-être à l’origine de l’abandon du site.

Partager cet article : Facebook Twitter Google+