Les métiers du Parc

Typhaine Adell Legrand, Responsable Climat Énergie

Entre éducation à l’environnement, culture, énergies, eau, déchets, paysages, gestionnaire d’espaces naturels, animations nature… les expertises et compétences sont multiples et les champs d’intervention larges, le tout au service de la Narbonnaise ! Ce mois-ci, nous vous proposons un zoom sur le métier de responsable énergie avec Typhaine Adell Legrand.

Typhaine, en quoi consiste votre métier de Responsable énergie au sein du Parc naturel régional ?

C’est un métier qui a plusieurs facettes avec des thématiques qui évoluent constamment ! Initialement, je travaillais spécifiquement sur l’implantation de l’éolien, puis nous avons ouvert le champ de la mission avec les questions liées à l’efficacité énergétique avec l’ouverture de l’Espace Info Énergie. Maintenant, les missions sont davantage orientées vers les changements climatiques. Mon métier est en constante évolution pour s’adapter aux actualités.

Je travaille avec les communes et les élus pour les conseiller, les appuyer dans l’élaboration de diagnostics énergétiques par exemple. J’ai récemment travaillé avec la commune de Gruissan qui a le projet d’installer des panneaux solaires sur les bâtiments municipaux. Ils sont maintenant en train de terminer la réalisation de ce projet. Je mène également des missions d’expertise ponctuelles comme à Caves, où nous sommes en train d’étudier comment mettre en œuvre une extinction de l’éclairage public.

En quoi se résume votre métier ?

Je suis une sorte de chef d’orchestre funambule (rires). J’apporte mon expertise et en fonction des besoins des communes, des professionnels, des habitants, des élus, je mets les acteurs en relation.

C’est un travail de funambule car il faut concilier des enjeux énergétiques, climatiques avec des enjeux paysagers, de biodiversité et de réalité de terrain ! Nous voulons bien entendu réussir la transition énergétique et climatiques, mais qu’elle soit adaptée à nos besoins locaux !

Pouvez-vous nous décrire une journée type ?

Aucune journée ne se ressemble ! Je peux commencer mes journées par un debrief avec Olivier, le conseiller énergie du Parc, sur la vie de l’Espace Info Énergie. Je peux aller rencontrer des communes et mettre les mains dans le cambouis en réalisant des diagnostics énergétiques, suivre des chantiers éoliens pour constater l’évolution du site et faire le lien avec les enjeux locaux. Ou bien encore, comme c’est le cas en ce moment, co-organiser les rencontres du Plan Climat, qui est un rendez-vous grand public pour sensibiliser aux changements climatiques.

Ce que vous préférez dans votre métier ?

La finalité de l’action par rapport aux enjeux de changement climatiques, la diversité des thématiques traitées et la richesse des personnes rencontrées dans le cadre de cette mission

 

Comment êtes-vous arrivée au Parc ?

Je suis au Parc depuis 1999, où je suis arrivée sur un stage de fin d’études pour le développement du solaire thermique dans le cadre d’un programme européen. La mission a ensuite été consolidée autour d’un projet de suivi de chantier éolien en milieu méditerranéen. De fil en aiguille, la mission s’est étoffée et nous sommes aujourd’hui 2 avec Olivier, au sein de l’Espace Info Énergie, qui conseille les particuliers.

Votre métier en 2 mots ?

Adaptation et passion et un troisième parce que je n’aime pas suivre les règles : polyvalence

Un lieu favori dans le Parc à partager ?

La Clape, parce que j’adore aller fouler ses sentiers.

Mon métier est en constante évolution pour s’adapter aux actualités
Partager cet article : Facebook Twitter Google+