Plan de gestion Peyriac-de-Mer : 21 ans…

21 ans … C’est l’âge du plan de gestion du site naturel protégé de l’étang du Doul, de la saline et de l’ile de Planasse. Il est grand temps de l’actualiser pour l’adapter aux nouveaux enjeux de la commune. C’est pourquoi, le PNR, la commune de Peyriac-de-Mer et le Conservatoire du littoral, ont décidé de réviser le plan de gestion de ce site emblématique de la Narbonnaise pour répondre aux nouveaux enjeux hydrauliques, écologiques, paysagers et socio-économiques de Peyriac-de-Mer.

Les nouveaux enjeux

Enjeux hydrauliques : faut-il maintenir l’hyper salinité de l’étang du Doul ? Comment parvenir à mieux renouveler les eaux de cet étang ? Comment limiter durablement les risques d’eutrophisation (développement massif d’algues) sur la saline ? Faut-il reconnecter la saline et le Doul ?

Enjeux écologiques : comment ont évolué les enjeux écologiques identifiés à la fin des années 90 ? De nouveaux enjeux sont-ils apparus ?

Enjeux paysagers : la particularité paysagère du site est reconnue mais aucune réflexion de fond n’a été réalisée pour préserver et valoriser ces paysages.

Enjeux socio-économiques : quelles sont les activités existantes sur ce site ? que pensent les visiteurs et usagers de ce site naturel protégé en bord de village ? Comment le perçoivent-ils ? Quelles évolutions envisagent-ils pour ce site ?

Le travail de réactualisation du plan de gestion

Dans le cadre de cette réactualisation, Chloé, stagiaire au PNR est chargée de réaliser le diagnostic socio-économique du site.

L’objectif est double :

  • Faire un bilan des activités pratiquées
  • Recueillir les perceptions des visiteurs et usagers au sujet de ce site naturel.

Pour ce faire, Chloé est allée à la rencontre de différents acteurs locaux et collecte témoignages et avis du grand public au travers d’un questionnaire à destination du grand public (disponible sur notre site Internet, celui de la mairie de Peyriac et dans les différents commerces du village).

La majorité des études en cours se termineront à l’automne 2017 mais la réalisation de divers diagnostics n’étant que la première phase de l’élaboration d’un plan de gestion, il faudra patienter jusqu’à la fin de l’année 2018 pour découvrir ce nouveau document. Entre temps, des réunions publiques seront organisées afin d’informer la population de l’avancement du projet et l’associer, dans la mesure du possible, à sa construction.

Le nouveau plan de gestion définira les actions à mener pour les 10 années à venir sur ce site emblématique de la Narbonnaise.

 

Partager cet article : Facebook Twitter Google+