Bientôt, un refuge du littoral sur l’île de Sainte Lucie

Portée en maîtrise d’ouvrage par le Conservatoire du littoral, cette première tranche de travaux a permis de sécuriser l’ensemble du site, de restaurer les bâtiments et d’en assurer leur préservation. Une deuxième tranche de travaux doit permettre d’aménager dans les mois à venir l’intérieur des bâtiments.

Le 18 septembre dernier, la première tranche des travaux de restauration du domaine de Sainte Lucie à Port-la-Nouvelle, a été inaugurée, en présence de M. Bernard Devic, Président du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, de M. Henri Martin, Maire de Port-la-Nouvelle, de Mme Agnès Langevine, vice présidente de la Région Occitanie, de  Mme Magali Vergnes, conseillère départementale de l’Aude et de M. Luc Ankry, Sous-Préfet de Narbonne.

L’objectif ?

Offrir à un public d’amoureux de la nature, la possibilité d’une étape insolite au sein de ce lieu unique au cœur des paysages lagunaires de la Narbonnaise, sous la forme d’un refuge littoral. A l’instar des refuges de montagnes, le site doit être aménagé et géré dans un esprit de sobriété : autonomie énergétique, gestion économe de l’eau, limitation des déchets, accès à pied, en vélo ou par le Canal de la Robine.

Ici, le vrai luxe sera « l’esprit des lieux ». Il faudra toutefois encore patienter quelques temps pour en profiter. Le temps d’aller au bout des travaux de renaissance de cet ensemble bâti, unique sur le littoral audois.

Partager cet article : Facebook Twitter Google+