Des nichoirs à mésange sont installés dans les communes du Parc pour lutter contre les chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires occasionnent des dégâts au sein de nos espaces publics, naturels et des risques sanitaires non négligeables. Pour lutter contre ce fléau, le Parc naturel régional dote ses 21 communes d’outils de prévention et respectueux de l’environnement.

Lutte contre les chenilles processionnaires : les solutions alternatives et respectueuses de notre environnement

Le Parc naturel régional de la Narbonnaise propose de lutter contre la prolifération des chenilles de façon raisonnée et la plus neutre possible pour notre environnement. A cet effet, le Parc engage une action intercommunale et met à disposition de ses 21 communes, des nichoirs à mésanges et des éco-pièges.  L’éco-piège est un dispositif placé autour du tronc des pins. Il va permettre de capturer les chenilles processionnaires du pin lorsqu’elles descendent en procession pour aller s’enterrer.

Pourquoi installer des nichoirs à mésange ?

Les mésanges se nourrissent de chenilles processionnaires et peuvent donc nous aider à lutter contre ce problème grandissant.

La lutte contre les chenilles processionnaires : une action pédagogique

Le Parc va présenter aux élèves de l’école d’Armissan le rôle des mésanges charbonnières dans la lutte contre les chenilles processionnaires et la façon d’accueillir au mieux ses oiseaux via des nichoirs adaptés.

Crédit photo : La Pause jardin

Partager cet article : Facebook Twitter Google+