Comment économiser l’électricité

En Narbonnaise, l’électricité est l’énergie la plus utilisée par les ménages. En hiver le chauffage électrique peut représenter jusqu’à 40 % de la consommation électrique en début de soirée lors d’une vague de froid. Par ailleurs, la consommation électrique varie beaucoup selon les heures de la journée et connaît un pic entre 17h et 20h.

La consommation d’électricité est donc un pôle majeur de dépense des ménages français. Comment continuer à vivre confortablement sans drainer l’entièreté des ressources de la planète ? Que les enjeux soient financiers ou environnementaux, il est aujourd’hui nécessaire d’économiser l’électricité et c’est bien plus simple qu’on pourrait l’imaginer.

  1. Vérifier les étiquettes énergie

Les étiquettes énergie existent maintenant depuis plusieurs années. Elles nous permettent de comparer les appareils électroménagers et de connaître la consommation de ces derniers (allant de A à G, A étant la meilleure classe). Si vous devez changer d’électroménager, tournez-vous vers les appareils classés A, B ou C, ils seront moins énergivores.

  1. Bien choisir son frigo

Maintenant que vous connaissez les subtilités de l’étiquette énergie, passons à l’un des appareils électroménagers important du ménage : le réfrigérateur. Le choisir d’une catégorie A à C est un bon début mais il faut aussi savoir l’adapter à la vie quotidienne. Ainsi noter que pour une personne, un réfrigérateur de 100 à 150l est suffisant. Pour une famille de 3 à 4 personnes choisissez un frigo de 250 à 350l.

  1. Utiliser des ampoules économes

Pour économiser l’électricité en matière d’éclairage il faut se tourner vers les ampoules économes de type LED. Si le prix d’achat est plus élevé que des ampoules non économes il sera vite amorti par les économies réalisées. En effet, selon le guide Topten une ampoule LED peut permettre de faire jusqu’à 292€ d’économie sur 1 an.

Astuce bonus : dépoussiérez vos ampoules LED régulièrement pour garder une efficacité maximale.

  1. Ne pas mettre les appareils en veille

Des appareils laissés en veille peuvent représenter jusqu’à 10% [i] de la facture d’électricité. N’oubliez donc pas de couper toutes vos multiprises et d’éteindre tous vos appareils lorsque vous ne vous en servez pas.

  1. Préférer la douche au bain

Chauffer l’eau induit une consommation d’énergie. De ce fait, un bain, de 200 à 300 litres d’eau, va demander une utilisation d’énergie beaucoup plus élevée qu’une douche qui représente environ 60 litres d’eau. Préférez la douche au bain est donc à la fois un acte d’économie sur votre facture mais aussi un geste engagé pour l’environnement.

  1. Ne pas surchauffer les logements

Au-delà des 20°C, chaque degré de plus dans la maison augmente de 7% notre facture d’électricité. Or un logement bien isolé est confortable à 19°C la journée, et à 16°C la nuit. Inutile de pousser le chauffage au moindre frisson. La sensation de froid peut aussi provenir de surfaces mal isolées ou d’un courant d’air.

Pour ne pas vous laisser berner par le froid, installez dans une pièce à vivre un thermostat d’ambiance. Il permet de réduire de 15% la facture de chauffage.

  1. Isoler son logement

Pour finir, il ne s’agit pas d’un geste simple à réaliser en rentrant chez vous ce soir. Pourtant isoler un logement est un geste essentiel si vous souhaitez faire des économies d’énergie substantielles. Sachez que ces rénovations de votre logement peuvent être éligibles à des aides financières.

[i] https://www.energie-info.fr/Fiches-pratiques/Ma-facture-mon-compteur/Je-fais-des-economies-d-energie

Crédit photo : Rodion Kutsaev/Unsplash

Partager cet article : Facebook Twitter Google+