Opération Pin d’Alep de Noël – 2022

CETTE ANNÉE, DÉCOREZ UN PIN D’ALEP ET PRÉSERVEZ LA BIODIVERSITÉ !

Suite au succès de la précédente édition le Parc avec ses communes participantes ont décidé de renouveler l’opération.

 

Nouveauté 2022  ! 

Cette année envoyez nous les photos de vos plus beaux arbres décorés et tentez de gagner de supers lots : communication@pnrnm.fr

Tirage au sort le 3 janvier !

>>> Inscription ici <<<

L’opération consiste à couper des pins sur des parcelles où il est en train de coloniser les pelouses et de les distribuer gratuitement aux habitants quelques jours avant Noël. Cela contribue par ailleurs au bilan carbone car cela évite d’acheter un sapin ( parfois issus de boisements monospécifiques cultivés avec engrais et arrosage…) venant forcément de loin.

 

lES COMMUNES PARTICIPANTES À L’OPÉRATION :

ARMISSAN : Distribution grand public le jeudi 01/12 (attention changement de date !) – RDV à l’école 17h > 19h

BAGES : Distribution grand public le mardi 29 Novembre – RDV au local technique à partir de 16h30

GRUISSAN : Distribution grand public le samedi 03/12 et le samedi 10/12 – Parking du Moulin 9h > 13h

LEUCATE : Distribution grand public le mercredi 07/12 – RDV parking Gonzales 16h > 18h

PEYRIAC-DE-MER : Distribution le Mercredi 07/12 sur le parking en face du foyer des Campagnes, côté étang – 16h

 

 

 

Le Pin d’Alep est une espèce envahissante, menaçant les enjeux de biodiversité et très sensible aux risques d’incendie. Les employés communaux de la ville et les agents du PNR s’associent en cette fin d’année afin de sélectionner des parcelles où le pin d’Alep colonise ces espaces.

 

Les pelouses méditerranéennes sont des milieux naturels d’une grande biodiversité. Orchidées et autres plantes à fleurs, mais aussi passereaux, reptiles, insectes, y habitent. Des espèces devenues rares aujourd’hui dépendent de la préservation de ces pelouses : Traquet oreillard, Cochevis de Thekla, Bruant ortolan, Lézard ocellé, …

 

 

 

 

Ce sont aussi des territoires de chasse pour de grands rapaces tels l’emblématique Aigle de Bonelli, mais aussi busards, faucons, etc. Ces pelouses sont menacées par la fermeture des milieux, en particulier dans des secteurs gagnés par le très dynamique Pin d’Alep.

 

 

Share this post : Facebook Twitter Google+