Le crabe bleu repéré sur le littoral de la Narbonnaise

On le soupçonne d’être arrivé en Méditerranée par trafic maritime, dans les eaux de ballast et dans les encrassements de coques des navires. Le crabe bleu ou Callinectes sapidus a été localisé sur le littoral des Pyrénées-Orientales et de l’Aude fin 2018. Nos voisins espagnols avaient signalé sa présence et son caractère invasif dès 2017.

Le crabe bleu
Ce crabe peut penser jusqu’à 500 grammes. C’est une espèce invasive reconnaissable à ses pattes et pinces bleutées – pinces rouges pour les femelles, qui peut menacer la biodiversité locale. Vivant dans les fonds sableux ou vaseux, il est capable de vivre dans des milieux peu salés à très salés tels que nos lagunes côtières. L’animal est omnivore. Il est le prédateur de coquillages, crustacés, petits poissons, vers etc.

Ce crabe bleu fait l’objet d’un recensement par le Parc marin du golfe du Lion et d’un programme de recherche à l’Université de Montpellier. Les spécimens en photo ont été récupérés par les agents du Parc naturel régional de la Narbonnaise auprès d’un pêcheur de Gruissan, et vont être envoyés aux chercheurs de l’Université pour séquençage génétique. L’objectif est de comprendre l’espèce pour trouver des solutions de lutte contre le développement de cette espèce invasive.

⚠️ Vous avez observé ce crabe en Narbonnaise ? Merci de le signaler, si possible en envoyant des photos, auprès du Parc naturel régional. Attention le crabe bleu est réputé combatif et ses pinces sont puissantes. En cas de capture, évitez de le remettre à l’eau et empêchez toute évasion durant le transport, ce qui pourrait lancer une nouvelle colonisation.

A suivre…

Partager cet article : Facebook Twitter Google+