Sècheresse  2022 – Mes astuces au quotidien

 

Le saviez-vous ?

En moyenne, seuls 7% de l’eau que nous consommons au quotidien servent à notre alimentation (boisson, cuisine), alors que 20% sont utilisés pour les WC et presque 40% pour se laver  (bains, douches).

Conclusion ? C’est aux toilettes et dans la salle de bain où l’on peut faire très facilement le plus d’économie, avec des petits gestes quotidiens et des petits équipements adaptables …

Par exemple, des petits régulateurs de débits en sortie de robinet ou un pommeau de douche hydro économe permettent de réduire la consommation en eau de 50 à 70%, à sans perte de confort ni de qualité de vie

N’oublions pas

Sans équipement hydro économe, un robinet « classique » laisse couler l’eau à la vitesse moyenne de 12 litres par minute, et un pommeau de douche jusqu’à 18 litres par minute !

Pour chaque minute écoulée sans faire attention, c’est l’équivalent d’un pack

d’eau  de 6 à 9 bouteilles de 2 litres perdus au fond de l’évier.

Pensons-y quand on se lave les dents, les mains ou la vaisselle, ou lorsque l’on prend une douche… fermons le robinet et limitons notre temps sous la douche (les petits sabliers à ventouses sont très pratiques pour çà )

 

 

 

 

 

 

 

 Attention ; ça va très vite !

Un goutte-à-goutte sur un robinet, une chasse d’eau WC qui coule , une évacuation entartrée du système de sécurité du cumulus électrique… c’est de 30 jusqu’à plus de 200 m3 d’eau perdue sur une année ! Avec un prix moyen de 4,51 euros / m3 en narbonnaise (2020), c’est aussi des centaines d’euros partis en fumée.

Comment faire ? Profitez d’abord d’une bonne nuit ou d’un long moment d’absence de votre domicile pour relever votre compteur d’eau avant et après votre retour : la différence de m3 représentera vos fuites d’eau. Ensuite, faire le tour de tous vos appareils et robinet et examiner le moindre bruit, il s’agit très souvent d’un simple joint à changer…

 

 Bon à savoir, Comment moins arroser son jardin ?

Lorsqu’il est autorisé, l’arrosage d’un jardin peut nécessiter jusqu’à 20 litres d’eau par m² et par jour. Lorsqu’il fait chaud, 3 à 6 litres d’eau par m² peuvent s’évaporer chaque jour d’un gazon….

Comment moins arroser ?

  • En créant un jardin sec méditerranéen : l’arrosage se limite à la première année…
  • En adaptant l’arrosage au moment et au sol : Arrosez le soir ou tôt le matin pour limiter la transpiration des plantes, et Arrosez moins et plus souvent en sol sableux (Il retient peu l’eau à la différence du sol argileux)
  • Préférez la micro-irrigation à l’arrosage par aspersion : La micro-irrigation consomme à rendement équivalent deux fois moins d’eau que l’aspersion. Elle garantit moins d’évaporation, pas de ruissellement, peu de consommations parasites par les mauvaises herbes

Sachez, pour finir, que c’est souvent l’excès d’eau qui peut faire mourir les plantes méditerranéennes.

 

Récapitulons… 10 gestes simples pour économiser l’eau

  • Je relève régulièrement mon compteur d’eau: Il ne doit pas tourner quand personne n’utilise de l’eau ou sur une période d’absence de la maison, sinon cela indique la présence d’une fuite.
  • Je prends une douche plutôt qu’un bain: Un bain consomme entre 150 et 200 litres d’eau, contre environ 60 litres pour une douche classique.
  • Je ne laisse pas couler l’eau… : Une minute avec le robinet ouvert, ce sont près de 12 litres d’eau gaspillés avec une robinetterie standard.
  • J’utilise l’électro-ménager à pleine charge: Pour optimiser l’utilisation de mon lave-vaisselle ou de mon lave-linge.
  • Je ne fais plus de prélavage: Le prélavage n’est pas nécessaire pour les textiles modernes. De même, il n’est pas nécessaire de laver à très haute température : 30°C max !
  • Je mets des bacs dans mon évier: J’utilise deux bacs pour le lavage et pour le rinçage pour faire la vaisselle à la main, au lieu de faire couler l’eau. Je peux aussi laver et rincer les légumes dans une cuvette en fermant le robinet, et ainsi récupérer l’eau pour arroser les plantes. De même que l’eau de cuisson des légumes verts (refroidie, bien sûr) : elle est souvent riche en minéraux utiles pour leur croissance.
  • Je coupe l’eau lors d’une absence prolongée: Je coupe le robinet d’alimentation générale si je m’absente plus de trois jours, j’évite ainsi les mauvaises surprises.
  • Si c’est autorisé, je lave ma voiture dans les stations spécialisées
  • Si c’est  autorisé, je limite l’arrosage de mon jardin et je me mets au paillage: Le bon sens en pratique, je choisis d’abord des espèces végétales adaptées aux sols et au climat. Si c’est encore nécessaire, je privilégie systématiquement un arrosage le soir (en plein soleil, 60% de l’eau d’arrosage s’évapore…). Utiliser le paillage pour les plantations peut aussi réduire de 70% l’évaporation des sols et, lorsque c’est possible, les brise-vents limitent aussi le dessèchement.
  • Je bine régulièrement la terre : Le proverbe dit « un binage vaut deux arrosages ». Biner régulièrement la terre la rend plus meuble et facilite l’absorption de l’humidité de la nuit et de la rosée.

 

Et aussi…

1 m3 d’eau chaude consommée, c’est 4,51 euros dépensés pour l’eau (prix moyen TTC constaté en Narbonnaise en 2020) et 2,70 euros dépensés pour l’énergie qui a été nécessaire pour la chauffer (en moyenne pour un cumulus électrique). Conclusion ? Ici, en Narbonnaise, chaque m3 d’eau chaude non consommée inutilement, c’est près de 7,20 euros économisés…  

Share this post : Facebook Twitter Google+