La Mer Monte

Initié sous l’impulsion des élus du Parc, La Mer Monte est un programme de recherche, de médiation scientifique et culturel pour parler de l’élévation du niveau de la mer avec les élus et les habitants du Parc naturel régional de la Narbonnaise.

Une approche pluridisciplinaire

L’approche pluridisciplinaire est au cœur de la démarche, engagée début 2018 et qui se prolonge jusque fin 2021. Le programme s’organise en deux volet :

  • Comprendre les effets de l’élévation du niveau de la mer et des lagunes en Narbonnaise, en particulier sur l’évolution des milieux naturels et agricoles : état de la connaissance, définition d’un protocole de suivi des zones humides, programme de recherche sur la salinisation des aquifères littoraux de la Narbonnaise…
  • Explorer diverses formes de dialogue avec les habitants, les élus et les scientifiques : rencontres scientifiques, résidences d’artistes et projets en milieu scolaire, ateliers d’échanges, lecture de paysage, ateliers de co-construction d’outils de médiation…

A plus long terme, l’ambition de La Mer Monte est de contribuer à une meilleure connaissance des phénomènes en jeu localement et à un partage des savoirs afin de favoriser la résilience du territoire.

Rencontres scientifiques 2021

Le vendredi 19 novembre 2021, au Palais du travail à Narbonne, le Parc naturel avec l’appui de son conseil scientifique et en partenariat avec le RECO organise sur Narbonne des rencontres scientifiques sur le thème de l’élévation du niveau de la mer et des étangs afin de partager la connaissance des sujets de recherche qui existent déjà (en cours ou passés) et de proposer un espace d’échange entre les chercheurs et entre chercheurs et institutions chargées de la gestion et de l’aménagement du territoire afin de favoriser la transversalité dans les approches (regards croisés).

Le programme

Vendredi 19 novembre 2021
Palais du Travail, 1 Boulevard Frédéric Mistral, Narbonne

Programme de la manifestation

9h – Ouverture officielle

9h30 – L’eau sur le divan *par Laurent Petit (Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine)

10h – État de la connaissance sur le changement climatique et l’élévation du niveau de la mer, quelles approches prospectives?

  • Le climat passé et futur en Occitanie par David Salas Y Melia (CNRM)
  • Présentation du rapport ALLENVI La montée du niveau de la mer, conséquences et anticipations d’ici 2100 : l’éclairage de la prospective par Denis Lacroix (IFREMER)

11h – Pause

11h30 – Évolution géomorphologique du littoral méditerranéen, et plus particulièrement narbonnais : passé, présent…

  • Évolution géomorphologique passée du Narbonnais par Tiphaine Salel (Dr en Archéologie)
  • Transport sédimentaire, érosion du trait de côte et interaction avec l’élévation du niveau de la mer par Raphael Certain (UPVD/CNRS CEFREM)
  • Rôle des marais littoraux dans la protection des côtes (sous réserve de confirmation) par Eric Chaumillon (Université de la Rochelle)

12h30 – Déjeuner sur place

14h –  Impacts de l’élévation du niveau de la mer et des lagunes côtières sur les milieux naturels et espaces agricoles

  • Impacts de l’élévation du niveau de la mer sur la biodiversité marines par Audrey Darnaude (MARBEC)
  • Programme de recherche sur la Salinisation des Aquifères Littoraux de la Narbonnaise par Perrine Fleury (BRGM)

15h – Perception par les populations et médiation territoriale

  • « La Mer Monte » : médiation avec les publics et résidences d’artistes par Hélène Dattler (Artiste) et Marine Fauché (CEFE/CNRS)
  • Perception et représentations sociales des risques naturels littoraux – Risque de submersion dans les lagunes de Leucate et du golfe d’Aigues Mortes par Stéphanie Defossez (Géographe – Université de Montpellier)
  • Futur Narbona: habiter le grand territoire de Narbonne à l’ère du dérèglement climatique par Joel Aubé (ECOLOCAL) et Lionel Scotto d’Apollonia (Artivistes-atelier –GRD PARCS LIRDEF)

16h – Pause

16h30 – Stratégies d’adaptation

  • Dépoldérisation en Camargue par Brigitte Poulin (La Tour du Valat)
  • Le littoral Héraultais face au changement climatique (2018, DSA de Marne la Vallée) par Daniel Andersch (DDTM 34)

17h30 – Clôture

* L’EAU SUR LE DIVAN
Fondée en 2OO8, l’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine s’est vue confier la délicate mission de psychanalyser le monde entier. Avec comme cas d’étude l’eau, l’ANPU, se penche sur un sujet qui est en train de nous envahir au risque que nous nous retrouvions bientôt complètement submergés si on ne trouve pas rapidement des solutions…

Journée animée par Sophie Voinis, journaliste et organisée par le Parc naturel en partenariat avec le réseau d’expertise sur les changements climatiques en Occitanie (RECO)

 

 

Partager cet article : Facebook Twitter Google+