Le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée

Créé le 18 décembre 2003, le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée est un territoire exceptionnel, reconnu nationalement pour ses paysages et sa biodiversité. Son équipe de professionnels et d’experts est chargée d’en préserver et d’en améliorer la qualité de vie en partenariat avec élus, habitants, partenaires…

Les 22 communes concernées et les partenaires institutionnels (Région, Département, Agglomération) veulent faire du Parc un atout en conjuguant développement économique durable et préservation de l’environnement et du patrimoine.

 

Le memento des Parcs

Le territoire du Parc en chiffres

22 communes / 70 000 ha / 70 000 habitants
2003 : décret de création et labellisation du Parc
2010 : renouvellement du label

Diversité des paysages et des milieux
42 km de littoral méditerranéen
12 000 ha de zones humides
28 000 ha de garrigues et pelouses
Grande diversité de milieux naturels
13 000 ha de sites classés et inscrits
2 000 espèces de végétaux
350 espèces d’oiseaux sur 514 dénombrées pour l’Europe
1400 espèces de végétaux
29 habitats naturels d’intérêt communautaire
3500 ha acquis par le Conservatoire du Littoral
56% du Parc en Natura 2000
Site RAMSAR depuis 2006
4 600 hectares de sites inscrits (plateau de Leucate, Île Sainte-Lucie…)
8 900 hectares de sites classés (Massif de la Clape, Fontfroide, Gouffre de l’œil doux)

Patrimoine culturel
9 sites classés au titre des Monuments Historiques (Abbaye de Fontfroide, oppidum de Pech Maho et de Montlaurès…)
3 sites classés au titre des Sites et Paysages (Massif de la Clape, Massif de Fontfroide, Canal de la Robine)

 

Le Bilan 2021 des actions du Parc

Une année 2O21 placée sous le signe de l’avenir et de l’innovation !

 

 

 

La Présidence de Didier Codorniou, illustre les nuances du périmètre classé, du piémont au littoral, ainsi qu’une continuité dans l’action en faveur des richesses patrimoniales de la Narbonnaise :

  • une gouvernance sous l’égide du travail d’équipe en lien avec des vice-présidences thématiques au plus près des enjeux du Parc ;
  • l’ingénierie et l’expertise d’une équipe technique au service de la préservation et du développement des ressources et des richesses du territoire.

À l’orée de la révision de la Charte à l’horizon 2025, année de fin du label Parc naturel régional, c’est ainsi que cette année écoulée a vu se réaliser des projets ambitionnant de « Mobiliser les ressources de notre territoire, Anticiper ses évolutions, Encourager l’innovation et la créativité… Dans un esprit de fédération des acteurs et structures enclines à œuvrer sur le territoire dans les thématiques au sein des valeurs et prérogatives des PNRs (Culture / Ressources / Biodiversité / Patrimoine / Sensibilisation) ».

Il s’agit ici de vous présenter, au fil de la Charte de territoire, les réalisations et contributions du Parc, d’une année riche autour de la gestion des espaces naturels (Sites du Conservatoire du littoral / N2000), dont le fleuron de notre territoire en la réserve naturelle régionale de Sainte Lucie, le programme pluridisciplinaire la Mer Monte tant sur le volet culturel que scientifique avec l’importante étude S.A.Li.N… que nous vous présentons au fil de ces pages.

En conjuguant développement, valorisation et préservation de ce territoire, avec nos partenaires, les défis d’une équipe d’élus et d’agents investis et motivés, nous vous proposons de découvrir la variété de notre action pour le rayonnement du Parc d’aujourd’hui vers le Parc de demain !

Bonne lecture

Une autre « histoire » s’écrit ici… Ensemble !

Didier Codorniou

Président du Parc

Partager cet article : Facebook Twitter Google+