Bien choisir son gazon

Le « gazon anglais » est totalement anachronique sous notre climat méditerranéen. Un asperseur consomme environ 1000 l par heure soit 30 douches ou 6 bains ! En période de forte chaleur, un gazon peut consommer pour 100 m² jusqu’à 600 l d’eau par jour soit 18 m3 par mois ! Près de 1000 l /m²/an ! Sans compter que maintenir un «gazon à l’anglaise» nécessite bien souvent l’utilisation massive d’engrais chimiques et de désherbants.

Les alternatives au gazon

Il existe de nombreuses possibilités de couverture de sol qui apporteront de l’originalité et une extraordinaire esthétique tout en vous faisant gagner du temps et de l’argent : moins d’arrosage et moins de tonte !

Comment choisir son gazon alternatif ?

Selon l’effet esthétique visé et selon les utilisations au jardin, vous avez la possibilité de couvrir le sol de manières variées, à l’aide de plantes économes en eau et supportant le piétinement.

Pensez qu’il y a des zones du jardin qui ne seront pas piétinées : dans ce cas, faites appel à des vivaces couvre-sols moyennes ou hautes pour créer des massifs, entre lesquels vous aménagerez de petites allées.

Comment remplacer une pelouse ?

Les prairies fleuries : Très en vogue, les prairies fleuries que vous semez à l’automne ne nécessitent pas d’arrosage, et réclament une à deux tontes par an au maximum. Il existe dans le commerce une large panoplie de mélange de graines de prairie à semer. Il est plus judicieux de semer vos prairies fleuries composées d’annuelles mais aussi de graminées, à l’automne.

Les gazons alternatifs : Ceux que l’on nomme « gazons alternatifs » ne sont autres que des plantes tapissantes et couvrantes, résistantes à la sécheresse et supportant le piétinement.

Une seule et même espèce convient très bien pour couvrir de petites surfaces. Pour des zones plus grandes, associez plusieurs espèces différentes : l’herbe non désirée qui pourraient pousser au milieu ne se distinguera pas, noyée dans une multitude d’autres plantes.

Certains de ces gazons possèdent un aspect de gazon classique, comme Zoysia tenuifolia. Certains se tondent (Cynodon), d’autre pas ou peu (Zoysia tenuifolia). Mais toutes sont d’excellentes plantes pour créer de véritables pelouses méditerranéennes, consommant très peu ou pas d’eau d’arrosage.

Retrouvez un large choix de plantes couvre-sol dans le Cahier pratique du Parc : Mon jardin d’agrément au naturel, économe en eau et sans pesticides.

Partager cet article : Facebook Twitter Google+