Offre de stage 2023

Elaboration du diagnostic socio-économique dans un contexte de changement climatique de roselière du Petit Castélou (site Marais du Narbonnais)

Stage réalisé dans le cadre du projet Roselières littorales méditerranéennes (Région Occitanie)

 

  • Type de contrat : Stage 6 mois
  • Thématique : socio-économie, acteurs de territoire, espaces naturels, changement climatique, communication
  • Structure d’accueil : Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée
  • Début du contrat : mars 2023

Contexte :

Contribuer à un projet d’amélioration des connaissances et de préservation des Roselières d’Occitanie

Né d’un besoin commun de mutualisation des données et d’harmonisation des méthodes de suivi, le projet Roselières littorales d’Occitanie, porté par l’ADENA aura rassemblé entre 2019 et 2021 les partenaires scientifiques et les gestionnaires autour d’une stratégie de conservation à long terme des roselières sur le littoral de l’Occitanie. La première phase du projet Roselières, qui vient de s’achever nous a donné un état des lieux écologique et fonctionnel concernant le potentiel d’accueil de l’avifaune sur le littoral de l’Occitanie, une boite à outils ROSELIERES pour évaluer le bon état de fonctionnement des roselières ainsi qu’une évaluation des risques climatiques qui pèsent sur cet habitat.

Au vu des résultats disponibles, nous constatons que de nombreuses menaces pèsent sur l’avenir des roselières littorales. Il est donc aujourd’hui indispensable de rester mobilisé pour assurer la prise en main des outils développés dans le cadre du projet 1 dans le but de répondre à un besoin majeur des gestionnaires : concilier changement climatique à venir et la gestion de l’eau en faveur de la conservation des roselières. C’est dans ce cadre qu’est né le projet Roselières 2 porté par l’ADENA de 2022 à 2025.

La boite à outils ROSELIERES ne répond pas entièrement au besoin identifiés dans les conclusions de la phase 1 du projet. De nouvelles solutions adaptatives pour la gestion des roselières sont nécessaires au regard de l’impact du changement climatique et des évolutions intenses et rapides de perte de fonctionnalité à venir.

Ainsi, dans le but d’explorer les solutions possibles pour concilier raréfaction de la ressource en eau, les risques d’intrusions salines, les submersions marines et la conservation des roselières et des oiseaux paludicoles, cinq sites pilotes ont été sélectionnés sur les vingt-neuf sites du projet 1 pour approfondir les conclusions de la phase 1. L’objectif de ce projet sera d’explorer et de co-construire le devenir des roselières sur ces 5 sites pilotes dans un contexte de changement climatique, via une animation territoriale et environnementale. Cette animation territoriale se fera aux côtés d’un prestataire spécialisé en « animation territoriale et environnementale ».

Un projet de stage ancrée sur un territoire et inscrit dans une dynamique collective de 5 sites pilotes :

La roselière du Petit Castélou gérée par le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée et la ville de Narbonne est l’un de ces 5 sites pilotes. Les 4 autres sites pilotes sont : Les Sagnes d’Opoul dans les Pyrénées Orientales / La Réserve Naturelle du Bagnas dans l’Hérault / L’étang de Vendres dans l’Hérault et Le Bouvau dans le Gard.

Contexte spécifique de la roselière du Petit Castélou :

Le Petit Castélou est une roselière de 32 hectares, propriété du Conservatoire du Littoral et située sur le site des « Marais du Narbonnais ». Il s’agit de la plus grande roselière du site Natura 2000 des « Étangs du narbonnais ». Du fait de sa position intermédiaire et isolée entre les roselières de Vendres et de Leucate, cette roselière revêt une importance indéniable à l’échelle départementale et même régionale. Elle accueille une avifaune présentant de forts enjeux en termes de conservation avec de nombreuses espèces patrimoniales comme le Héron pourpré (statut nicheur) et des cortèges de passereaux paludicoles (plus de 40 espèces patrimoniales recensées – Source Aude Nature 2016). Cette roselière est co-gérée par le PNRNM et la ville de Narbonne et s’inscrit dans le projet Roselière 2 qui vise à mieux comprendre les effets des changements climatiques sur les roselières et ainsi assurer une gestion adaptée de ces milieux.

Objectif et contenu du stage :

L’objectif du stage est de réaliser un diagnostic socio-économique de la roselière et son territoire d’appartenance dans une perspective d’évolution de fonctionnalité lié au climat. Il s’agira d’appuyer et le gestionnaire du site et le prestataire spécialisé en « animation territoriale et environnementale » en réalisant un travail bibliographique et d’entretiens des acteurs pour établir l’état des lieux socio-économique du site pilote de la roselière du Petit Castélou au sein de son territoire d’influence.

Détails de l’offre :

Le stage se composera de plusieurs missions :

  • Réaliser une synthèse bibliographique des éléments socio-économiques déjà existants sur la roselière du Petit Castélou
  • Contribuer à l’élaboration d’une méthodologie de diagnostic socio-économique partagée avec les autres sites pilotes et adaptée aux connaissances actuelles de la roselière du Petit Castélou (Diagnostic d’ancrage territorial…)
  • Réaliser et analyser le diagnostic socio-économique du territoire, dans ses liens avec la roselière du Petit Castélou (entretiens, observations …)
  • Réaliser un diagnostic des dynamiques et politiques territoriales en lien avec l’adaptation au changement climatique
  • Identifier des indicateurs socio-économiques de suivis de l’évolution du territoire et des usages
  • Ponctuellement, contribuer à des actions de communication présentant les résultats de la phase 1 du projet et les objectifs de la phase
  • A l’issue du diagnostic, proposer des recommandations méthodologiques pour la suite du projet
  • Partager et contribuer aux actions collectives des 5 sites animées par le prestataire spécialisé à l’échelle des 5 sites pilotes
  • Rédaction d’un rapport d’étude.

L’échelle de travail de la mission se fera à plusieurs niveaux

  • A l’échelle de la roselière du Petit Castélou / du site des Marais du Narbonnais / et du sous bassin versant en lien avec le canal de la Robine : territoire d’influence de la roselière pour le volet diagnostic socio-économique
  • A l’échelle des 5 sites pilotes pour le volet méthodologique et mise en cohérence entre les sites. Ce volet sera animé par le prestataire spécialisé.

Le stagiaire participera aux réunions d’échanges concernant l’animation territoriale et environnementale. Il sera amené à échanger régulièrement avec les autres stagiaires des 4 autres sites pilotes.

Profil candidat/e :

  • Formation BAC+5 en géographie / sociologie / école d’ingénieur en agronomie avec spécialisation « territoire »
  • Compétences en politiques environnementales et aménagement du territoire
  • Des connaissances sur la gestion d’un espace naturel protégé et sur le changement climatique serait un plus
  • Maîtrise de l’outil informatique et cartographique
  • Autonomie et sens de l’initiative
  • Esprit d’organisation et de synthèse
  • Capacités rédactionnelles

 

Responsables du stage :

Antoine Segalen (PNR NM), gestionnaire des Marais du Narbonnais

Conditions de travail :

Encadrement : travail encadré par le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée (PNR NM)

Accueil du stage assuré par le PNR NM (signataire de la convention de stage, encadrement technique et administratif, bureau à disposition dans les locaux du Parc, à Mandirac).

  • Stage de 6 mois avec convention et indemnisation légale
  • 35 heures/semaine
  • Horaires adaptés en fonction du travail
  • Frais de déplacement remboursés
  • Pas de possibilité d’hébergement
  • Le stage se déroulera dans les locaux du Parc au niveau de l’écluse de Mandirac (commune de Narbonne)
  • Permis B

 

Candidatures (CV + lettre de motivation) sont à adresser au plus tard le 02/11/2022

par mail uniquement avec la mention « stage roselière »

à l’adresse a.segalen@pnrnm.fr, à l’attention de M. Antoine SEGALEN, Gestionnaire des Marais du Narbonnais

 

Sorry, the deadline is over.