Le Parc est géré par un Syndicat mixte

Le Syndicat mixte du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée a pour objet la préservation, le développement et la mise en valeur du territoire de la Narbonnaise. Sa mission prioritaire est la mise en œuvre de la Charte de territoire, support du label Parc naturel régional attribué à son territoire classé.

Comité syndical

L’établissement public est administré par un Comité syndical qui est une instance délibérative.

Il est composé d’élus délégués qui représentent les membres du Syndicat : Communes, Intercommunalité, Département de l’Aude, Région Occitanie et Chambres consulaires (Métiers, Agriculture, Commerces et Industrie).

Présidé par un membre élu pour la durée du mandat pour lequel il siège, ce comité est l’instance de discussions et de décisions : programmes d’actions, opérations budgétaires, engagements de la structure dans les partenariats et opérations…

Bureau syndical

Le Bureau syndical est une émanation du comité qui en format réduit traite de la majorité des dossiers courants. Il connaît par ailleurs un certain nombre de délégations afférentes à la gestion et aux objectifs de la structure. 8 vice-Présidents sont désignés, représentant chaque collège du comité syndical afin d’assister le Président dans la conduite des politiques du Parc naturel régional.

Le Président du syndicat mixte connaît des pouvoirs propres en termes de gestions et un mandat dans la mise en œuvre des décisions du comité syndical. Il est le représentant légal de la structure et en charge de l’administration et de la gestion financière du Parc dont la mise en œuvre est confiée au Directeur statutairement.

Un Conseil de développement, composé de socio-professionnels issus du territoire se concertent et proposent aux élus des actions ou des politiques nouvelles dans un cadre transversal. Il se réunit plusieurs fois par an lors de commissions de travail thématiques, conférences et séances plénières.

Un Conseil scientifique et de prospective, composé de chercheurs, personnalités scientifiques ou érudits locaux, conseille les élus et les techniciens du Parc dans la définition et la conduite d’études ou d’actions à caractère scientifique. Il développe en parallèle une politique d’éditions au sein du Parc. Il se réunit 3 fois par an.

Partager cet article : Facebook Twitter Google+